Bilan de compétence

Objectifs :

Permettre d’analyser ses compétences professionnelles et personnelles ainsi que ses aptitudes et motivations afin de définir un projet professionnel et, le cas échéant, un projet de formation.
Le bilan de compétences peut servir à :
• Analyser ses compétences personnelles et professionnelles, ses aptitudes et ses motivations,
• Faire le point, à un instant précis, sur une situation professionnelle donnée, d’en identifier les atouts et les faiblesses, en lien avec le projet professionnel envisage,
• Définir son projet professionnel et, le cas échéant, un projet de formation,
• Utiliser ses atouts comme un instrument de négociation pour un emploi, une formation ou une évolution de carrière.

 

Pour qui :

Les salariés du secteur privé,
• Les demandeurs d’emploi : la demande doit être faite auprès de Pôle emploi, de l’APEC ou de Cap emploi,
• Les salariés du secteur public (fonctionnaires, agents non titulaires, etc.) : textes spécifique mais dans des conditions similaires aux salariés : https://www.fonction-publique.gouv.fr/bilan-de-competences

Pré-requis :

Aucun.

Points de vigilance :

• Le bilan de compétences n’est pas une fin en soi, mais un outil « tremplin », pour effectuer une formation par exemple, réaliser un stage, débuter une démarche de VAE, etc.
• L’efficacité du bilan de compétences dépend fortement de l’investissement personnel dans la réalisation de la prestation.

Mise en œuvre :

Il peut être demandé par un salarié :
• Lorsque le salarié mobilise son Compte Personnel de Formation (CPF) pour un bilan réalisé hors temps de travail, l’employeur n’a pas à être informé.
• Lorsque le salarié mobilise son CPF pour un bilan en tout ou partie, pendant le temps de travail, il doit demander l’accord préalable de l’employeur selon les règles propres au compte personnel de formation.
Il peut être demandé par l’employeur pour un de ses salariés, dans le cadre du plan de développement des compétences ou d’un congé de reclassement. Dans ce cas :
• Le bilan de compétences ne peut être réalisé qu’avec le consentement du salarié.
• Il fait l’objet d’une convention tripartite signée par le salarié, l’employeur et l’organisme prestataire de bilan.
• Le salarié dispose d’un délai de 10 jours pour faire connaître son acceptation en restituant la convention qu’il aura signée. L’absence de réponse du salarié au terme de ce délai vaut refus.
Ce refus ne constitue ni une faute ni un motif de licenciement.
• Lorsque le bilan est réalisé sur le temps de travail, il est assimilé à l’exécution normale du contrat de travail. Le coût du bilan est à la charge de l’employeur, sauf dans les cas où le CPF est mobilisé.
Il peut être préconisé à l’occasion d’un conseil en évolution professionnelle (CEP)

 

Modalités pédagogiques :

Formation individualisée, en distanciel. Passation de tests, entretiens individuels d’analyse du résultat des tests, coaching, investigations métier, enquêtes métier.

Déroulement/Programme :

Durée et nombre d’heures :
La durée du bilan de compétences varie selon les besoins de la personne. Elle est au maximum de 24 heures, incluant des heures passage de tests et d’investigation. Le bilan de compétences s’étale généralement sur une période allant de 3 semaines à 3 mois, maximum, avec une alternance d’entretiens et de phase de travail personnel, de recherches et d’investigations.
Le bilan comprend obligatoirement trois phases sous la conduite du prestataire. Le temps consacré à chaque phase est variable selon les actions conduites pour répondre au besoin de la personne.
Une phase préliminaire, avant le début du bilan : elle a pour objet :
• De confirmer l’engagement du bénéficiaire dans sa démarche,
• De définir et d’analyser la nature de ses besoins,
• De l’informer des conditions de déroulement du bilan, ainsi que des méthodes et techniques mises en œuvre.
Une phase d’investigation : elle permet au bénéficiaire de :
• Analyser ses motivations et intérêts professionnels et personnels,
• Identifier ses compétences et aptitudes professionnelles et personnelles et, le cas échéant, d’évaluer ses connaissances générales,
• Déterminer ses possibilités d’évolution professionnelle,
• Rencontrer des professionnels du métier visé,
• Construire son projet professionnel et d’en vérifier la pertinence,
• Élaborer une ou plusieurs alternatives, éventuellement un plan de formation.
Une phase de conclusion, par la voie d’entretiens personnalisés : elle permet au bénéficiaire de :
• Prendre connaissance et de s’approprier les résultats détaillés de la phase d’investigation,
• Recenser les facteurs susceptibles de favoriser ou non la réalisation d’un projet professionnel et, le cas échéant, d’un projet de formation,
• Prévoir les principales étapes de la mise en œuvre de ce projet, dont la possibilité de bénéficier d’un entretien de suivi avec le prestataire de bilan.
La synthèse :
La phase de conclusion se termine par la présentation et la lecture au bénéficiaire d’un document de synthèse. Celle-ci est la seule propriété du bénéficiaire. Elle ne peut être communiqués à un tiers qu’avec son accord. Ce document comporte les éléments suivants :
• Les circonstances du bilan ;
• Les compétences et aptitudes du bénéficiaire au regard des perspectives d’évolution envisagées ;
• Le cas échéant, les éléments constitutifs du projet professionnel et éventuellement du projet de formation du bénéficiaire et les principales étapes prévues pour la réalisation de ce projet.

Modalités d'évaluation :

Remise d’une synthèse résumant le déroulement du bilan et donnant le plan d’action, construit ensemble.

Modalités et délais d'accès :

• Allez sur la page « contact » ou cliquez sur le lien en bas de page et remplissez le formulaire,
• Rappel sous 48 heures afin de prévoir ensemble les dates de votre bilan,
• Début du bilan 14 jours minimum après l’inscription sur la plateforme du Compte Personnel de Formation.

Tarif :

Forfait : 2027€

Financement :

• Compte Personnel de Formation,
• Pôle Emploi,
• Financement personnel

Accessibilité aux personnes en situation de handicap :

Le bilan de compétences se déroulant à distance, pas de problème d’accessibilité à des locaux. La personne doit disposer d’un ordinateur adapté à son handicap et d’une connexion internet stable.
Nous verrons ensuite, ensemble, si des adaptations sont à apporter aux modalités de ce bilan.

Consultant(e)s :

Béatrice Palis + Coach certifié, Maître praticien en PNL, formateur de formateur
Hervé Prouteau + Coach certifié, Maître praticien en PNL, formateur de formateur

Contacts :

Béatrice Palis :  06.95.10.33.17

Pour aller directement sur notre page sur Mon Compte Formation, c'est ici :

Bienvenue
Gestion des cookies
Les cookies nous aident à nous souvenir de vous, à personnaliser votre expérience, à diffuser des offres commerciales personnalisées et à vous montrer plus de choses que nous pensons que vous aimerez.
Paramètres de confidentialité
Ces cookies nous permettent de vous proposer une expérience personnalisée en fonction de votre navigation :